Combi | Quenehen

COMBI | QUENEHEN

Egalement dans cette rubrique

Ottilie [B] invite Denis Péan & Christine Salem « :Passage :» La Maîtresse des ombres Les Dames de la Joliette Roxane Martin - « Klezmer Mood » Corou de Berra - « 4+1 » Kyab Yul-Sa - « Résonance d’Exil(s) » Trio Bertolino - « Trouvailles » Sébastien Bertrand - « Traversées Diatoniques » San Salvador - « La Grande Folie » Ay Lali !.. - Françoise Atlan Chet Nuneta Meïkhâneh Trio Brou/Hamon/Quimbert La Soustraction des Fleurs - Le Jardin des Jardins Râga Klezmer - Denis Cuniot Depuis sept ans sur les routes... Légendes - Oeuvre pour Grand Ensemble de galoubets-tambourins Poèmes cardinaux #5 - Neo Cimbalum Mundi Bayati (Bretagne / Orient) Venue d’Ailleurs : Valentin Clastrier & Hervé Birolini Le Jardin des Nuits - Eric Montbel Lo Còr de la Plana & Roland Pécout Bélouga Quartet TURBO SANS VISA Beatiho : Guylaine Renaud et Beñat Achiary chantent Thérèse d’Avila et Jean de la Croix Erol Josué [Haïti] Chants vaudou et contredanses L’Hijâz’Car Dernier des Mohicans, avant-dernier des Occitans Paratge Forabandit The Samuraï Si la Lune s’arrête, où irons nous chanter la nuit ? Musicalité et vocalité féminine en Méditerranée Le Bus Rouge .G Cie Montanaro A la vie, à la mort : Collectif ARFI & Laurence Bourdin Meditrio, à la rencontre du chant sicilien The Samuraï Trio Chemirani Oneira Jacky Molard Quartet & Founé Diarra Trio - N’Diale Meditrio Alain Blessing & Senem Diyici La Mal Coiffée Chants de Bretagne et d’Occitanie Eric Montbel, Bruno Letron & Cie Red Rails DuOud Sloï & Yannick Jaulin, La tournée du Ponant Chin na na poun Yom, king of klezmer clarinet (hommage à Naftule Brandwein) Rassegna

Résidence de Création 2011
> du 12 au 16 mars

Bernat Combi chant, bourdons, percussions, minimalaccordéon
Raphael Quenehen saxophones tous azimuts

 

Entre chant de tradition, poésie et improvisation, Combi meugle, clame, murmure, gémit, psalmodie, « blues » son Limousin. Une performance acoustique toute en oc, où l’on risque fort d’essuyer en vrac neuf vérités pleines de bon sens, un chant de montagnards insoumis, un poème d’extase et de guérison, un blues de fin des temps…

A l’origine, dans la musique limousine comme dans toute musique traditionnelle, il y a un bourdon, c’est-à-dire un son continu et invariable accompagnant la mélodie (bourdon fait par une voix ou un instrument). Le bourdon est donc la marque de cette musique que l’on appelle modale, et développe chez l’auditeur une forme particulière de sensibilité.

La tradition limousine est riche de chansons de toutes sortes : des grandes fresques historiques ou mythiques (« l’escriveta », « lo planh de Magdalena ») aux nombreuses chansons de mal-mariées (« à la poncha d’un suqueton », « lo pitit òme ») en passant par les chansons d’animaux (« lo cocut e l’ironda », « nòstra jalina blancha »), les chansons de travail (« los dalhaires », « los cardaires »), les chansons de cycles saisonniers (« dom’es lo prumier de mai », « los chercha&uòus », « lo gui l’an nuòu ») et les chroniques politiques ou plaisantes (histoires de curés).

Ce répertoire est constitué de chansons traditionnelles, de poèmes d’écrivains limousins comme Marcela Delpastre, Pau-Loís Granier ou Jan Dau Melhau, dont les textes sont puissants et fortement chargés en émotion. Combi travaille également des compositions personnelles et autour d’œuvres de poètes français ou étrangers (traduites pour certaines en occitan).

 

Biographies

Bernat Combi

Occitanophone naturel, entre son père qui lui a appris quelques chansons du répertoire traditionnel limousin et sa grand-mère qui lui racontait souvent des contes, comptines ou randonnées, Bernat Combi a été immergé dès l’enfance dans la culture traditionnelle du Limousin. C’est à l’adolescence qu’il a pris conscience de l’importance de « sauver quelques bribes » de cette culture limousine qu’il vivait au quotidien.

Il a ensuite rencontré Jan Dau Melhau, grand chansonnier limousin qui a beaucoup collecté. Celui-ci lui a donné beaucoup de « matière » et lui a enseigné les techniques du chant modal. Ils donnent d’ailleurs ensemble un spectacle œuvrant à faire la synthèse de ces deux sources musicales du Limousin : le chant populaire, profane et païen, et le chant roman, savant et chrétien.

« On m’a souvent dit que ma manière de chanter s’apparente au blues. J’aime beaucoup cette musique qui est pour moi plus qu’un style musical. C’est une manière d’être, que je pense très limousine... J’aime la plainte, la complainte, la planh, où se dépense l’énergie accumulée du désespoir qui est pour moi le sort du « limousindien » d’hier, d’aujourd’hui et de demain... »

Raphael Quenehen

Saxophoniste, chanteur et compositeur ; après avoir obtenu deux DEM (saxophone et Jazz) au CNR de Rouen, Raphaël Quenehen entre au CNSM de Paris où il obtient ses prix de Jazz (félicitations du jury), d’Improvisation générative (TB) et de musique de l’Inde (TB) en 2009.

C’est au CNSM qu’il noue de nombreuses relations avec la scène jazz d’aujourd’hui (DDJ, collectif COAX, Loreleï, Surnatural Orchestra...). Au sein des Vibrants Défricheurs, il participe à de nombreux projets pluridisciplinaires (danse, arts plastiques et vidéo) et groupes à la croisée des champs musicaux (Papanosh, le Gros Bal, Petite Vengeance...). Il multiplie par ailleurs les collaborations avec de nombreux musiciens improvisateurs tels Guillaume Orti, Alexandros Markeas (création avec le Quatuor Habanera en 2009), Bernard Combi (en duo), Jacques Di Donato (trio Brahma), Kenny Wollesen (en duo), Yoann Durant (en duo) et joue dans Kumquat et la Compagnie Lubat de Bernard Lubat. Il est aussi professeur de musiques de tradition orale au CRR de Rouen et directeur artistique du Festival Mens Alors ! (Isère). 

 

 

Production Le Chantier

Action culturelle

> Étape musicale Pitchoun : Mardi 15 mars

 

Partager cette page :

 

Les Joutes musicales - festival des musiques du monde

Festival des nouvelles musiques traditionnelles & musiques du monde Pendant 3 jours, avec plus de 30 concerts intimistes et festifs, les Joutes musicales sont un festival unique et (...)

 

Les Étapes musicales Pitchoun

Temps de rencontre avec les artistes qu’il accueille en résidence, l’objet des Étapes musicales Pitchoun est à la fois de confronter les enfants au processus de création artistique, et (...)

Sensibilisation

Depuis sa création en 2001, le Chantier met au centre de ses préoccupations et de son projet la sensibilisation des publics aux nouvelles musiques traditionnelles et musiques du monde. La mission (...)

 

Poulpe Connexion : collectif des festivals des musiques du monde en Provence

Le collectif des festivals des musiques du monde en Provence p

Reflexion

La création, dans le champ des musiques traditionnelles et du monde, relève plus du domaine de la pratique que de la réflexion, en raison de transmissions le plus souvent orales. L’objet du (...)

 

Article 9

Article 9 est né en 1991 sous le signe de l’amitié. Le chant de ce groupe improbable aurait dû s’arrêter avec celui des cigales. Mais, la vendange terminée, le plaisir d’être (...)

Equinòxis : rencontres autour du chant traditionnel

Inspiré des rencontres de chorales organisées ces quelques dernières années, le chœur Article 9 fait évoluer le concept en proposant désormais deux rendez-vous annuels. Toujours placées sous le signe de (...)

 
 

Le chantier

Billetterie
Agenda
Infos pratiques - Contact
La page Facebook du Chantier La chane Youtube du Chantier Le Chantier sur Twitter Le Chantier sur Google + Billetterie en ligne