Chin na na poun

CHIN NA NA POUN

Egalement dans cette rubrique

Ottilie [B] invite Denis Péan & Christine Salem « :Passage :» La Maîtresse des ombres Les Dames de la Joliette Roxane Martin - « Klezmer Mood » Corou de Berra - « 4+1 » Kyab Yul-Sa - « Résonance d’Exil(s) » Trio Bertolino - « Trouvailles » Sébastien Bertrand - « Traversées Diatoniques » San Salvador - « La Grande Folie » Ay Lali !.. - Françoise Atlan Chet Nuneta Meïkhâneh Trio Brou/Hamon/Quimbert La Soustraction des Fleurs - Le Jardin des Jardins Râga Klezmer - Denis Cuniot Depuis sept ans sur les routes... Légendes - Oeuvre pour Grand Ensemble de galoubets-tambourins Poèmes cardinaux #5 - Neo Cimbalum Mundi Bayati (Bretagne / Orient) Venue d’Ailleurs : Valentin Clastrier & Hervé Birolini Le Jardin des Nuits - Eric Montbel Lo Còr de la Plana & Roland Pécout Bélouga Quartet TURBO SANS VISA Beatiho : Guylaine Renaud et Beñat Achiary chantent Thérèse d’Avila et Jean de la Croix Erol Josué [Haïti] Chants vaudou et contredanses L’Hijâz’Car Dernier des Mohicans, avant-dernier des Occitans Paratge Forabandit The Samuraï Combi | Quenehen Si la Lune s’arrête, où irons nous chanter la nuit ? Musicalité et vocalité féminine en Méditerranée Le Bus Rouge .G Cie Montanaro A la vie, à la mort : Collectif ARFI & Laurence Bourdin Meditrio, à la rencontre du chant sicilien The Samuraï Trio Chemirani Oneira Jacky Molard Quartet & Founé Diarra Trio - N’Diale Meditrio Alain Blessing & Senem Diyici La Mal Coiffée Chants de Bretagne et d’Occitanie Eric Montbel, Bruno Letron & Cie Red Rails DuOud Sloï & Yannick Jaulin, La tournée du Ponant Yom, king of klezmer clarinet (hommage à Naftule Brandwein) Rassegna

Résidence de Création 2008
> du 7 au 11 janvier

> du 10 au 14 mars
> du 7 au 11 avril

Manu Théron : chant
Patrick Vaillant : mandoline
Daniel Malavergne : tuba

 

Au départ, il y eut pour Manu Théron (voix), Patrick Vaillant (mandoline) et Daniel Malavergne (tuba), un engouement pour ces « cançons » tout à fait singulières de Victor Gelu, poète majeur de la culture populaire marseillaise (1806-1882) qu’une nouvelle génération d’oc avait redécouvert. (...) Le trio adoptant pour cette remise en bouche d’un esprit frondeur, entre mélodrame et farce, le nom de « Chin na na poun », en référence à la passion de ce Daumier du petit couplet pour les flonflons des musiques de cabaret.

Ce travail ayant rencontré un joli écho public et donné beaucoup de plaisir aux trois compères, ces derniers ont décidé de poursuivre et d’élargir le spectre de leurs références avec toujours comme maître de cérémonie, le truculent Victor Gelu. (...) On trouvera donc au menu de ce nouveau rendez-vous, nombre de pépites sonores. Citons « Cannatella », clin d’œil au baroque napolitain, thème cher à Roberto Murolo, un des maîtres de « la canzone popolare napoletana ». « Vurriu fa’un palazzo » de la grande Rosa Balistreri, chanteuse emblématique de la Sicile. « Lunita nueva » de l’icône du « son » cubain, Antonio Machin. « Rocio » de l’actrice-chanteuse espagnole Imperio Argentina, star de l’entre-deux guerres. Mais aussi des « douceurs françaises à savourer » (eux dixit) à l’instar de « Le petit bal perdu » immortalisé par Bourvil ; de « Prison » redevable à Paul Verlaine et Gabriel Fauré ; ou de « La java des bombes atomiques » du trompettiste pataphysicien, Boris Vian. 

Pour redonner une pertinence actuelle à ces chansons, chaque membre du trio y distille ses ingrédients, l’unité se faisant via goût partagé pour la mélodie populaire. Ainsi, Manu Théron (figure de proue du « Cor de la plana ») apporte sa connaissance du chant d’essence patrimoniale. Patrick Vaillant (leader du « Melonius Quartet ») en réfère à une érudition musicale à cheval sur le savant et le traditionnel. Daniel Malavergne (membre de « Auprès de ma blonde ») fait appel à son expérience de la fanfare, de l’harmonie et des arts de la rue. Et ce faisant, dans un espace de jeu fait de partis pris minimalistes, d’épures, de détournements, entre simplicité et échafaudages harmoniques, ils se livrent à un jubilant troc de codes esthétiques. La fidélité à l’esprit de chaque thème, - sombre, grotesque, romantique ou frondeur -, servant de filigrane à ce parcours amoureux.

FRANK TENAILLE

› Manu Théron

C’est en Italie méridionale et en Bulgarie, pays qu’il sillonne durant plus de quatre ans que Manu Théron découvre le chant, par la fréquentation assidue d’interprètes et de chœurs traditionnels. La persistance des pratiques culturelles et sociales liées au chant dans ces régions, leurs connexions avec la littérature orale en dialecte, et surtout l’absence dans leurs manifestations quotidiennes de toute référence à un folklore institutionnalisé, le persuadent qu’une pratique équivalente aurait une grande portée dans sa ville d’origine, et pourrait donner lieu à une réappropriation de repères historiques et culturels qui manquent cruellement à Marseille. C’est partant de ce constat que, de retour dans la cité phocéenne, il fonde le trio Vocal Gacha Empega. Le succès critique et public de leur album "Polyphonies Marseillaises" lui donne l’assurance que d’autres initiatives musicales sont réalisables ; En septembre 2000, des jeunes du quartier de la Plaine, auquel M. Théron est désormais attaché, viennent le trouver et lui proposent de remettre en place une formation vocale professionnelle sur le mode de Gacha Empega "première mouture". Ils fondent un chœur d’hommes qu’ils nomment spontanément "Lo Còr de la Plana" (le cœur de la Plaine).

› Daniel Malavergne

Après être passé par l’école de musique de l’harmonie des Mines de la Grand-Combe, il suit une formation classique (Médaille d’or conservatoire de Nîmes, Prix de la ville de Paris conservatoire du XIIIè). Il apparaît ensuite sur les scènes des festivals de musiques traditionnelles aux côté de P.Vaillant, R.Tesi et M.Montanaro. Il a également une activité de théâtre avec la compagnie Carcara et le Théâtre de la Palabre .

› Patrick Vaillant

Son bagage traditionnel, son goût de l’improvisation, une inspiration traversée de Méditerranée et de jazz, l’originalité de son jeu comme de ses compositions, ont fait de lui un mandoliniste internationalement reconnu. En Provence, Pays niçois et Vallées occitanes d’Italie, il a été un pionnier de la recherche et de la relecture des musiques traditionnelles. Son parcours d’instrumentiste autant que de compositeur ou d’arrangeur illustre la continuité entre ce terrain d’ancrage et des horizons multiples et ouverts : la chanson, le jazz, les musiques méditerranéennes, les enfants, le ballet… Il a fondé le Melonious Quartet, premier quatuor de mandoline moderne.

 

Discographie

Chin Na Na Poun - Au Cabanon

« Chin na na poun » (Daqui/ Harmonia Mundi)

Suite à sa résidence au Chantier, Chin Na Na Poun a sorti en 2010 son nouvel album, « Au Cabanon », chez BUDA Musique.

A lire : Victor Gelu, Poète du peuple marseillais, Ed Ostau dau Pais Marselhès/ Edisud, 2003.

 

 

 

 

Coproduction : Compagnie du Lamparo - Le Chantier

 

Partager cette page :

 

Les Joutes musicales - festival des musiques du monde

Festival des nouvelles musiques traditionnelles & musiques du monde Pendant 3 jours, avec plus de 30 concerts intimistes et festifs, les Joutes musicales sont un festival unique et (...)

 

Les Étapes musicales Pitchoun

Temps de rencontre avec les artistes qu’il accueille en résidence, l’objet des Étapes musicales Pitchoun est à la fois de confronter les enfants au processus de création artistique, et (...)

Sensibilisation

Depuis sa création en 2001, le Chantier met au centre de ses préoccupations et de son projet la sensibilisation des publics aux nouvelles musiques traditionnelles et musiques du monde. La mission (...)

 

Poulpe Connexion : collectif des festivals des musiques du monde en Provence

Le collectif des festivals des musiques du monde en Provence p

Reflexion

La création, dans le champ des musiques traditionnelles et du monde, relève plus du domaine de la pratique que de la réflexion, en raison de transmissions le plus souvent orales. L’objet du (...)

 

Article 9

Article 9 est né en 1991 sous le signe de l’amitié. Le chant de ce groupe improbable aurait dû s’arrêter avec celui des cigales. Mais, la vendange terminée, le plaisir d’être (...)

Equinòxis : rencontres autour du chant traditionnel

Inspiré des rencontres de chorales organisées ces quelques dernières années, le chœur Article 9 fait évoluer le concept en proposant désormais deux rendez-vous annuels. Toujours placées sous le signe de (...)

 
 

Le chantier

Billetterie
Agenda
Infos pratiques - Contact

coeurs320€ collectés personnes15 contributeurs

La page Facebook du Chantier La chane Youtube du Chantier Le Chantier sur Twitter Le Chantier sur Google + Billetterie en ligne