Vous êtes ici : Accueil > Résidences >

Éléonore Fourniau Ensemble / Les Derviches Tourneurs de Konya

ELEONORE FOURNIAU ENSEMBLE / LES DERVICHES TOURNEURS DE KONYA

Eléonore Fourniau Ensemble :
En résidence de création du 17 au 21 janvier 2022

 

Rencontre

Éléonore Fourniau - « La cérémonie des Derviches tourneurs »
Jeudi 20 janv. 2022 - 18:00 - La Croisée des Arts - Médiathèque (ST-MAXIMIN)

Concert

Les Derviches Tourneurs de Konya
Vendredi 21 janv. 2022 - 20:30 - La Croisée des Arts (ST-MAXIMIN)

Éléonore Fourniau Ensemble
Vendredi 21 janv. 2022 - 22:00 - La Croisée des Arts

 

 

1 SOIRÉE, 2 CONCERTS !

Concert buissonnier hors-les-murs à la Croisée des Arts - Saint-Maximin

Le Chantier, Centre de création des musiques du monde, vous propose une soirée exceptionnelle aux saveurs du Moyen-Orient... avec deux concerts inoubliables :

 

 

Les Derviches Tourneurs de Konya
Konya, Turquie

Musa Kâzım TIĞLIOĞLU, tanbur
Ahmet Safa MIZRAK, ney
Ibrahim Suat ERBAY, voix & def (percussion)
Özhan GÜLTEPE, zakir (voix) et sema (danse)

Les derviches tourneurs de Konya représentent l’un des aspects les plus envoûtants de la culture mystique de Turquie. Ils appartiennent à l’ordre musulman soufi Mevlevi fondé au XIII siècle à Konya. Ses membres sont appelés «  derviches tourneurs  », en référence à leur danse appelée «  Samā‘  » dont les mouvements rappellent ceux d’une toupie. Les danseurs tournant en harmonie avec le cosmos pour perdre leur unité en faveur d’une communion divine, avant de redevenir humains. La musique instrumentale et les chants jouant un rôle important dans le samā‘, qui signifie «  l’écoute  ». Les arts traditionnels sont pour les Mevlevis des moyens avec lesquels les disciples progressent afin de «  raffiner  » leur goût et leur personne.

 

 

Éléonore Fourniau Ensemble
Turquie, Iran, Irak, Syrie

Éléonore Fourniau, chant, vielle à roue, saz
Sylvain Barou, flûtes, duduk, zurna
Ersoj Kazimov, flûtes, duduk, zurna
Efren Lopez, saz, oud, rubab afghan, etc
Emrah Kaptan, basse sans frettes, contrebasse

La musique du peuple kurde est pratiquée sur quatre Etats (Turquie, Iran, Irak, Syrie). En dépit des persécutions qu’il subit, la diaspora de ce peuple a su préserver sa musique si spécifique, riche de ses variétés régionales. Héritière de trois types de « troubadours » : les conteurs, les ménestrels, les bardes, cette musique épouse toute la gamme des sentiments. Qu’ils soient épiques (accompagnée de percussions tels le bendir, la darbuka), passionnels (soutenue par l’oud, le saz, le duduk), festifs (au son du couple dohol/zurna) ou religieux. L’ensemble Eléonore Fourniau propose une lecture de cette tradition en y apportant des sonorités neuves par l’introduction d’instruments tels que la vielle à roue, la flûte bansurie, le rebab afghan etc.

 

Production : Le Chantier - Centre de création des musiques du monde,
en partenariat avec l’Agglomération Provence Verte et la Ville de Saint-Maximin-la-Sainte-Baume.

 

1 SOIRÉE, 2 CONCERTS !

La musique du peuple kurde est pratiquée sur quatre Etats (Turquie, Iran, Irak, Syrie). En dépit des persécutions qu’il subit, la diaspora de ce peuple a su préserver sa musique si spécifique, riche de ses variétés régionales. Héritière de trois types de « troubadours » : les conteurs, les ménestrels, les bardes, cette musique épouse toute la gamme des sentiments. Qu’ils soient épiques (accompagnée de percussions tels le bendir, la darbuka), passionnels (soutenue par l’oud, le saz, le duduk), festifs (au son du couple dohol/zurna) ou religieux. L’ensemble Eléonore Fourniau propose une lecture de cette tradition en y apportant des sonorités neuves par l’introduction d’instruments tels que la vielle à roue, la flûte bansurie, le rebab afghan etc.

Les derviches tourneurs de Konya représentent l’un des aspects les plus envoûtants de la culture mystique de Turquie. Ils appartiennent à l’ordre musulman soufi Mevlevi fondé au XIII siècle à Konya. Ses membres sont appelés «  derviches tourneurs  », en référence à leur danse appelée «  Samā‘  » dont les mouvements rappellent ceux d’une toupie. Les danseurs tournant en harmonie avec le cosmos pour perdre leur unité en faveur d’une communion divine, avant de redevenir humains. La musique instrumentale et les chants jouant un rôle important dans le samā‘, qui signifie «  l’écoute  ». Les arts traditionnels sont pour les Mevlevis des moyens avec lesquels les disciples progressent afin de «  raffiner  » leur goût et leur personne.

Vidéo / Teaser 

Orient, Les derviches tourneurs à Konya - reportage i24 News /
/ Découverte du Monde - Derviches tourneurs /

/ Les derviches tourneurs - Archives INA

 

QUMRÎKÊ, Eléonore Fourniau-Sylvain Barou-Efrén López /
/ ARIX, Eléonore Fourniau-Sylvain Barou-Efrén López

 

 

BIOGRAPHIES

Éléonore Fourniau • chant, vielle à roue, saz

Née en 1987, Eléonore Fourniau a passé une partie de son adolescence en Ouzbékistan. Formée au piano classique, elle découvre la vielle à roue à l’âge de 20 ans. Après des études de russe et d’histoire à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon, elle s’installe à Istanbul en 2010 et y reste six années.
Passionnée par la diversité culturelle de la Turquie, elle se consacre à l’apprentissage des musiques populaires de Turquie, au chant et au saz au conservatoire d’Etat d’İstanbul, à l’école de saz d’Erdal Erzincan, auprès de différents maîtres, ainsi que lors de ses nombreux voyages à travers le pays.
Reconnue internationalement pour la qualité de son interprétation de la musique kurde, elle chante, accompagnée de son saz et de sa vielle à roue, en Europe (France, Turquie, Allemagne, Suisse, Belgique, Suède, Espagne, Finlande) et ailleurs dans le monde (Inde, Maroc, Canada, Australie, Kirghizstan). Elle organise depuis 2014 de nombreux stages de formation sur ces répertoires.
Membre fondatrice de plusieurs groupes (Oksit, Esman, les groupes féminins Telli Turnalar et Samaïa, trio Sylvain Barou, Efrén Lopez) elle a collaboré également avec différents artistes tels que Mercan Erzincan, Mikail Aslan, Birol Topaloğlu, Keyvan Chemirani, Kamaan ensemble, Ersoj Kasimov, Istan trio, etc.

 

Sylvain Barou • flûtes, duduk, zurna

Né en 1978, est un flûtiste français, célèbre dans le domaine de la musique bretonne et de la musique irlandaise. Il joue également des uilleann pipes, biniou kozh, bansurî, duduk, etc. C’est en région grenobloise qu’il découvre dès l’âge de 13 ans la flûte et joue sur un practice set de l’uilleann pipes. Écoute essentiellement la musique irlandaise (Bothy Band, Planxty, Matt Molloy). A 15 ans, sa rencontre avec le flûtiste breton Jean-Michel Veillon lui permet de découvrir les musiques et instruments de Bretagne et d’ailleurs. En 1998, à l’occasion d’un concert du luthier Harsh Wardhan de Delhi à Quimper, il s’initie à la musique indienne et la pratique de la flûte bansurî. Il acquiert ainsi la rigueur d’écoute inhérente à cette musique, développe les possibilités de timbre, d’ornementations, puis transpose ce savoir à la musique bretonne, après avoir remarqué certains phrasés élaborés par les chanteurs ou sonneurs. Durant sa carrière, il joue dans divers formations : Guidewires, Celtic Procession, Jean-Charles Guichen (duo), David Pasquet (Group et duo), Florian Baron (duo), Pasquet-Guichen (trio), Olli & the Bollywood Orchestra, Mor Kreizdouar Projekt (Petrakis-Chemirani-Marchand-Baron), Donal Lunny-Pádraig Rynne (trio), John Doyle-Seamie O’Dowd (trio), Landat-Moisson (quartet), Veillon-Hamon (quintet), Mishra-Pellen (quintet), Sualtam (quintet), Chaturanga, Smadj, Dhol Foundation, Comas, Thali Gang… Il enregistre sur plus d’une trentaine d’albums pour des artistes comme Denez Prigent, Dan Ar Braz, Soïg Sibéril, Gilles Le Bigot, Liz Carroll, Pat O’May, Yvan Cassar, Alain Genty, Erik Marchand, les frères Boclé, Keyvan Chemirani, Prabhu Edouard et pour des groupes comme Glaz, Djal, Land’s End de Jean-Claude Normant, Pigtown, Gwazigan… Depuis il a participé à de nombreux projets avec d’importants complices comme : Donal Lunny, Gilles Le Bigot, John Doyle, Alain Genty, Youenn Le Bihan, Prabhu Edouard… Sur scène il est accompagné de Ronan et Jacques Pellen, Julien Stevenin et Keyvan Chemirani.

 

Ersoj Kazimov • flûtes, duduk, zurna

Percussionniste de Kocani (Macedoine),Ersoj a commencé à l’âge de 9 ans par accompagner les grands solistes des Balkans comme Marko Markovic(trompette) ; Amza Tairov (claviers) ; Ceko Demirov (clarinettiste de Kocani Orkestar)... Avec Barthalo Band forme en 2003 par Vinko Stepanov (accordeoniste de Kocani Orkestar), il enflamme les plus grands festivals de France comme les Orientales, le Grand Soufflet, Les mondes Croises, Les Nuits Metis, Musiques Metisses... C’est lors d’une de ces tournées que Tosha Vukmirovic (clarinettiste de Slonovski Bal) le remarque et lui propose de jouer sur l’album « Djumbus » enregistre en 2005 dans le studio de Shantel à Frankfort. Depuis 2007, Ersoj vit en France et intègre plusieurs formations : Slonovski Bal, Perrine Fifadji, Band of Gypsies : Taraf de Haidouk / kocani orkestar, Didier Ballan Jazz Ensemble, Balkan Kartet, Diwanimi,, FORÓ de Balkao…

 

Efren Lopez • saz, oud, rubab afghan, etc

Cet artiste espagnol a longue implication dans le champ des musiques modales. Efren a fait partie de productions artistiques pour une myriade de groupes ainsi que nombres d’auteurs-compositeurs-interprètes. L’artiste a suivi des cours intensifs avec Nigel Eaton, Maurizzio Martinotti et Pascal Lefeuvre. Il a également appris la musique nord-indienne avec Ajoy Chakrabakti, rabab et la musique avec Daud Khan, et saz avec Ross Daly (de Crète) et les maîtres turcs. Parmi ses implications récentes : le Yeden Quartet Group, le trio Tzane, Le Ross Daly Labyrynth Modal Ensemble.

 

 

Éléonore Fourniau Ensemble / Les Derviches Tourneurs de Konya
Les rendez-vous musicaux

► Rencontre Éléonore Fourniau - « La cérémonie des Derviches tourneurs »
jeudi 20 janv. 2022 - 18:00
- La Croisée des Arts - Médiathèque (ST-MAXIMIN)

► Concert Les Derviches Tourneurs de Konya
vendredi 21 janv. 2022 - 20:30
- La Croisée des Arts (ST-MAXIMIN)

► Concert Éléonore Fourniau Ensemble
vendredi 21 janv. 2022 - 22:00
- La Croisée des Arts

 

 

Informations pratiques

Tarif B : Soirée (2 concerts)
Tarif normal : 20€ / Tarif réduit* : 17€ / Enfants -12 ans : entrée libre

Il est fortement conseillé de réserver vos places avant votre venue sur www.le-chantier.festik.net

Billetterie / Préventes :
Informations : www.le-chantier.com
Billetterie : le-chantier.festik.net
Téléphone : +33 (0)4 94 59 56 49
Le Chantier - Fort Gibron - BP 24 - 83570 CORRENS

Modes de règlement acceptés : CB / Chèques / Espèces / Pass Culture / e-Pass Jeunes

* Tarif réduit sur présentation d’un justificatif : Adhérent du Chantier / Étudiant / -18 ans / Bénéficiaire du RSA / Demandeur d’emploi.

► ACCÈS :
A8 sortie Brignoles › direction Le Val › Carcès › Correns.

 

 

Action culturelle

Vous souhaitez faire bénéficier des actions culturelles du Chantier dans vos classes ?
► Contactez Le Chantier au 04 94 59 56 49 !

 

Réserver pour : Derviches Tourneurs de Konya / Éléonore Fourniau Ensemble

 

Partager cette page :

 

Festival Les Printemps du Monde

3 jours de concerts, bals, créations, jeune public, rencontres… Des artistes de renom, des créations, des concerts intimistes ou festifs, des expositions, des films, des balèti, des (...)

Concerts - Étapes musicales

Le Chantier organise une Étape musicale à lʼoccasion de chaque résidence de création quʼil accueille. LʼÉtape musicale est un temps de rencontre avec le public permettant aux artistes de présenter leur (...)

 

L’Éducation artistique et culturelle (EAC)

Depuis sa création en 2001, le Chantier met au centre de ses préoccupations et de son projet la sensibilisation des publics aux nouvelles musiques traditionnelles et musiques du monde. La (...)

Les Étapes Pitchoun

Temps de rencontre avec les artistes qu’il accueille en résidence de création, l’objet des Étapes musicales Pitchoun est à la fois de confronter les enfants au processus de création (...)

 

Tables rondes et rencontres

Le Chantier propose régulièrement des tables rondes et moments de réflexion autour de thématiques inhérentes aux musiques du monde et à la création. Les Tables Rondes des Joutes musicales « (...)

Réflexion

La création, dans le champ des musiques traditionnelles et du monde, relève plus du domaine de la pratique que de la réflexion, en raison de transmissions le plus souvent orales. L’objet du (...)

 

Equinòxis : Festival des voix

Chaque année, le Chantier met en place des ateliers et actions, notamment autour de la transmission orale. Inspiré des rencontres de chorales organisées ces quelques dernières années, le chœur (...)

Article 9 (choeur mixte)

Article 9 est né en 1991 sous le signe de l’amitié. Le chant de ce groupe improbable aurait dû s’arrêter avec celui des cigales. Mais, la vendange terminée, le plaisir d’être (...)