Vous êtes ici : Accueil > Résidences >

Grand Petit Animal - 14-18 et cetera

GRAND PETIT ANIMAL - 14-18 ET CETERA

En résidence de création au Chantier 8 au 12 janvier 2018

Concert - Étape musicale : Vendredi 12 janvier 2018, La Fraternelle

Étape musicale Pitchoun : Jeudi 11 janvier 2018, La Fraternelle

 

> Grand Petit Animal
Teaser / vidéo
Biographies
Les rendez-vous à ne pas manquer
Infos pratiques, tarifs, billetterie

 

Avec : Baltazar Montanaro-Nagy • violon, violon baryton
Fabiola Augusta Duraes Fernandes • voix
Julien Padovani • claviers
Adrien Chennebault • percussions

 

GRAND PETIT ANIMAL
Balthazar Montanaro Quartet

(14-18 et cetera)

Correns, village rural qui a payé son tribut à la Première guerre mondiale ne pouvait pas passer à côté du Centenaire de l’Armistice. La création de Baltazar Montanaro, « Grand Petit Animal, 14-18 et cetera », a été imaginée à partir de 100 haïkus du poète Julien Vocance, édités en 1916. Un travail sonore qui allie la finesse des haïkus avec la force brute du thème de la de la terre sanglante. Une métaphore musicale et poétique du champ de bataille où se confrontèrent les rythmes et les dialectes du monde entier selon une atmosphère qui alterne l’humour et l’horreur. Les musiciens de cette création sont issus du jazz, des musiques du monde ou des musiques « savantes » et possèdent une connaissance approfondie des musiques traditionnelles et de leurs creusets ruraux.

 

Coproduction :
Cie Montanaro
Le Chantier, Centre de création des nouvelles musiques traditionnelles & musiques du monde

 

Teaser / vidéo :

Cliquez ici pour voir la vidéo

Vidéo : Grand Petit Animal

 

 

BIOGRAPHIES

Les musiciens de cette création sont issus du jazz, des musiques du monde ou des musiques « savantes ». Mais ils possèdent tous une connaissance approfondie des musiques traditionnelles et de leurs creusets ruraux. Pour sa part, Balthazar Montanaro a choisi de jouer sur un violon rescapé des tranchées. Fait de bric et de broc, passé de boite à cigare, à sabot, d’un bois retrouvé à même le champs de bataille. C’est pour lui un témoin des heures sombres, un rayon sonore dans la froidure. Un violon qui chante dans une langue qui dit les maux et les espoirs de milliers de vies jetées à l’abattoir.

 

Fabiola Augusta Duraes Fernandes, voix

Fabíola Augusta est musicienne, performeuse et sculpteur. Très tôt, elle développe son goût pour la recherche, le mouvement, le son, la matière et le corps, à travers sa pratique de la musique (musique expérimentale, rap, jazz, world music). Née à Viana do Castelo au Portugal, elle étudie la danse et le sport et obtient un diplôme des Beaux-Arts comme sculpteur. Son travail est présenté lors de conférences de recherche sur l’endocrinologie et le métabolisme (IJUP de l’Université de Porto et les Journées de la Marcé International et Colloque International à Paris en 2012). Elle chante un peu partout, notamment au Barbican Hall à Londres (R.U.), au Festival de Músicas do Mundo de Sines, Andanças Festival(Portugal), Danzas sin Fronteras (Espagne), Accustic’Omaggio in Torino (Italie), Boombal Festival et Gentse Feesten (Belgique), au Festival des Arts de la rue de Bobo Dioulasso (Burkina Faso), et comme performer avec la compagnie Wild reDance Theatre au Canada, aux États Unis et en Guyane. Fabíola collabore aujourd’hui avec la compagnie Velum (Lille), The Reunion (Gand, Belgique), et Sotie Flow (Portugal), tout en continuant à diriger et développer son propre travail d’artiste indépendante.

 

Adrien Chennebault, percussions

Adrien Chennebault pratique la batterie et les percussions depuis l’âge de douze ans. Il obtient en 2009 son diplôme du Centre des Musiques Didier Lockwood, puis suit des cours auprès de figures majeures du jazz actuel telles que André Charlier, Jerry Bergonzi, Franck Agulhon, Karim Ziad, ainsi que Mokhtar Samba, Andre Ceccarelli, Joe LaBarbera et Billy Hart. Adrien Chennebault co-fonde le Tri-collectif en 2012 et joue avec Walabix, La Scala, Louis Sclavis, Jericho Sinfonia, Roberto Negro Trio, Majnun & The Bled Art Jazz Band, Atomic Spoutnik,Roads Quartet “Riding with Jack”. Il parcourt la planète allant du Portugal en Espagne, Hongrie, Italie, Chine, Etats-Unis, Allemagne, Pays-Bas, Belgique, République Démocratique du Congo, Luxembourg, Mexique, Nepal, Taïwan, Egypte, Guatemala, Malaisie... et se produit dans de nombreux festivals tels que EuroJazz Festival (Mexique DF), Festival del Centro Histórico (Mexique DF), Miri International Festival (Malaisie), Festival Internacional de Jazz de Guatemala (Guatemala), JazzLabSeries (Belgique), Norderzoon Crossover Festival (Gröningen, Hollande), Orléans Jazz Festival (France), La Défense Jazz Festival (Paris, France), Jazz à Vienne (France), Brosella Folk&Jazz (Bruxelles, Belgique), Santa Agatha di Puglia (Lecce, Italie), Folkherbst (Plauen, Allemagne).

 

Julien Padovani, claviers

Le parcours musical de Julien Padovani est riche et varié, que se soit au piano, au rhodes, à l’orgue Hammond ou à l’accordéon chromatique. Entre musique improvisée, musique traditionnelle, rock progressif, chanson, collaborations chorégraphiques ou théatrâles, il s’évertue à privilégier les rencontres évidentes et improbables. On a pu le voir et l’entendre, entre autres, au sein du Dominique Pifarély trio, Dédales (François Corneloup, Hélène Labarrière, Guillaume Roy...), Livin’Soul, Les Cannibales (Christiane Bopp, Vincent Boisseau), Le Grand Barouf (duo avec Greg Jolivet), Giro, Akash, Ciac Boum (avec Christian Pacher), La Compagnie InouÏe (La face cachée de la lune), Nahas (avec Sébastien Bertrand), Triskan (avec Jacky Molard et Annie Ebrel), Engrenages (avec Christine Bertocchi et François Merville). Aujourd’hui son travail se caractérise par un son acoustique très dépouillé et parallèlement un son électrique des plus sauvage.

Baltazar Montanaro-Nagy, violon, violon baryton

Baltazar Montanaro – Nagy a débuté le violon à neuf ans, puis suivi durant quatre ans des études classiques et parallèlement des cours de musique « trad » donnés par Patrice Gabet (du groupe Aksak). C’est ensuite Pierre Besozzi qui lui transmettra sa passion pour l’instrument et lui permettra de devenir musicien professionnel. Baltazar Montanaro Nagy joue du violon pour être à proximité du public et lui livrer l’émotion la plus transparente possible de ce qu’il détient dans l’instant. Il construit ses prestations comme une toile sur laquelle les différents motifs trouvent une place forte en expression. Il cherche les originaux, se servant de la technique comme outil de recherche sonore, exagérant ses bases classiques pour leur donner une âme propre et nouvelle. Son répertoire et son jeu s’inspirent de ses origines hongroises par des bribes de mélodies traditionnelles et de techniques propres à l’Europe Centrale.

 

 

Les rendez-vous à ne pas manquer

Grand Petit Animal

► CONCERT - ÉTAPE MUSICALE :
VENDREDI 12 JANVIER 2018, La Fraternelle, Correns

Concerts - Étape musicale
Tarif plein : 10 € | Tarif réduit* : 8 € | - de 12 ans : gratuit
Ouverture des portes et petite restauration sur place dès 19h !

*Tarifs réduits (sur présentation d’un justificatif) : adhérents du Chantier , -18 ans, étudiants, bénéficiaires du RSA, demandeurs d’emploi

> RÉSERVATION
Tél. : 04 94 59 56 49
Billetterie en ligne : www.le-chantier.com

> ACCÈS
A8 sortie Brignoles > direction Le Val > Carcès > Correns.

► Accès, hébergement, infos pratiques

► Billetterie en ligne

 

 

ACTION CULTURELLE :

► ÉTAPE MUSICALE PITCHOUN :
JEUDI 11 JANVIER 2018, La Fraternelle, Correns

 

 

 

Partager cette page :

 

Les JOUTES MUSICALES - festival des musiques du monde

Festival des nouvelles musiques traditionnelles & musiques du monde Pendant 3 jours, avec plus de 30 concerts intimistes et festifs, les Joutes musicales sont un festival unique et (...)

> Billetterie

N’attendez plus ! Évitez les files d’attente : Achetez dès maintenant vos places et Pass Joutes 2018 ! Besoin d’aide ? Vous pouvez contacter le Chantier, au 04 94 59 56 49. Les places sont (...)

 

L’Action culturelle au Chantier

Depuis sa création en 2001, le Chantier met au centre de ses préoccupations et de son projet la sensibilisation des publics aux nouvelles musiques traditionnelles et musiques du monde. La (...)

Les Étapes musicales Pitchoun

Temps de rencontre avec les artistes qu’il accueille en résidence, l’objet des Étapes musicales Pitchoun est à la fois de confronter les enfants au processus de création artistique, et (...)

 

Tables rondes et rencontres

Le Chantier propose régulièrement des tables rondes et moments de réflexion autour de thématiques inhérentes aux musiques du monde et à la création. Les Tables Rondes des Joutes musicales « (...)

Réflexion

La création, dans le champ des musiques traditionnelles et du monde, relève plus du domaine de la pratique que de la réflexion, en raison de transmissions le plus souvent orales. L’objet du (...)

 

Article 9 (chœur mixte)

Article 9 est né en 1991 sous le signe de l’amitié. Le chant de ce groupe improbable aurait dû s’arrêter avec celui des cigales. Mais, la vendange terminée, le plaisir d’être (...)

Equinòxis : rencontres de chant traditionnel

Inspiré des rencontres de chorales organisées ces quelques dernières années, le chœur Article 9 fait évoluer le concept en proposant désormais deux rendez-vous annuels. Toujours placées sous le signe de (...)

 
 

Le chantier

Agenda
Infos pratiques - Contact
Billetterie
La page Facebook du Chantier La chane Youtube du Chantier Le Chantier sur Twitter Le Chantier sur Google + Billetterie en ligne