Trio Chemirani

TRIO CHEMIRANI

Egalement dans cette rubrique

Ottilie [B] invite Denis Péan & Christine Salem « :Passage :» La Maîtresse des ombres Les Dames de la Joliette Roxane Martin - « Klezmer Mood » Corou de Berra - « 4+1 » Kyab Yul-Sa - « Résonance d’Exil(s) » Trio Bertolino - « Trouvailles » Sébastien Bertrand - « Traversées Diatoniques » San Salvador - « La Grande Folie » Ay Lali !.. - Françoise Atlan Chet Nuneta Meïkhâneh Trio Brou/Hamon/Quimbert La Soustraction des Fleurs - Le Jardin des Jardins Râga Klezmer - Denis Cuniot Depuis sept ans sur les routes... Légendes - Oeuvre pour Grand Ensemble de galoubets-tambourins Poèmes cardinaux #5 - Neo Cimbalum Mundi Bayati (Bretagne / Orient) Venue d’Ailleurs : Valentin Clastrier & Hervé Birolini Le Jardin des Nuits - Eric Montbel Lo Còr de la Plana & Roland Pécout Bélouga Quartet TURBO SANS VISA Beatiho : Guylaine Renaud et Beñat Achiary chantent Thérèse d’Avila et Jean de la Croix Erol Josué [Haïti] Chants vaudou et contredanses L’Hijâz’Car Dernier des Mohicans, avant-dernier des Occitans Paratge Forabandit The Samuraï Combi | Quenehen Si la Lune s’arrête, où irons nous chanter la nuit ? Musicalité et vocalité féminine en Méditerranée Le Bus Rouge .G Cie Montanaro A la vie, à la mort : Collectif ARFI & Laurence Bourdin Meditrio, à la rencontre du chant sicilien The Samuraï Oneira Jacky Molard Quartet & Founé Diarra Trio - N’Diale Meditrio Alain Blessing & Senem Diyici La Mal Coiffée Chants de Bretagne et d’Occitanie Eric Montbel, Bruno Letron & Cie Red Rails DuOud Sloï & Yannick Jaulin, La tournée du Ponant Chin na na poun Yom, king of klezmer clarinet (hommage à Naftule Brandwein) Rassegna

Résidence de Création 2010
> du lundi 22 au samedi 27 février | Etape musicale au Chantier vendredi 26 février 20h

Djamchid Chemirani :zarb
Keyvan Chemirani : zarb, udu, daf
Bijan Chemirani  : zarb

 

Trio familial composé autour du maître de zarb, Djamchid Chemirani, le Trio Chemirani fait connaître au monde entier les possibilités infinies de cette percussion iranienne. De père à fils, de maître à élève, la tradition se perpétue depuis l’enfance dans la famille Chemirani. Les deux frères possèdent rapidement leur art ; chacun s’investit à la fois dans des travaux personnels et des collaborations fructueuses. Puis l’on se retrouve, en famille, les idées se partagent, on confronte les expériences, les innovations …

 

Biographies

Djamchid Chemirani fut l’élève de l’illustre Hossein Tehrani, qui a été avec Ostad Saba, à l’origine de la renaissance du zarb (tombak). Chemirani fait partie d’une génération de musiciens qui a eu l’occasion d’accompagner les grands maitres de la traditions comme Ostad Hormozi, Bahari…, ce qui fait de lui un dépositaire de la tradition orale de la musique persane.


Djamchid Chemirani : A travers son œuvre, Djamchid Chemirani a transcendé le zarb de ses frontières persanes et l’a fait découvrir à travers des fusions avec différentes traditions musicales. Installé en France en 1961, il a contribué à former plusieurs générations de joueurs de zarb parmi lesquels Jean-Pierre Drouet, Bruno Caillat, Pablo Cueco et surtout ses deux fils, Keyvan et Bijan Chemirani, avec qui il forme un trio familial pour explorer des univers rythmiques inconnus.
Son ouverture artistique l’a conduit à explorer des terrains musicaux très variés, comme la musique improvisée, la création contemporaine, le théâtre musical (avec Peter Brook) et la musique médiévale (avec René Clemencic). Ses enregistrements avec Ostad Talai font référence dans la discographie de la musique persane.

Keyvan Chemirani  : Baigné depuis l’enfance par cette ambiance musicale, il a commencé à jouer du zarb auprès de son père à l’âge de 16 ans. « Mon monde musical est celui de la Méditerranée et de l’Orient : il est étonnant de remarquer que dans leurs incroyables diversités et spécificités, les musiques méditerranéennes et orientales gardent un certain esprit en commun. Le caractère modal de ces musiques ainsi que leurs liens directs avec le chant et la poésie en sont peut-être la principale raison. Mes différentes rencontres musicales (flamenco, musique ottomane, grecque, arabo-andalouse) m’ont permis de mesurer le caractère particulier de chacune de ces traditions, mais aussi des aspects communs parfois très surprenants - on est frappé par l’étrange similitude entre le rythme de la buleria du flamenco et celui du kereshmeh iranien. »

Bijan Chemirani : Benjamin de la famille Chemirani, Bijan est de toutes les aventures du trio familial. Il a appris le zarb auprès de son père Djamchid et de son frère Keyvan. Encouragés par ces derniers, il se produit très jeune en concert, accompagnant des musiciens tels que Ross Daly, Hosseim Oumoumi, Socratis Sinopoulos, Patrick Vaillant, Henri Agnel, Juan Carmona et des chanteuses comme Amina Alaoui, Parissa, Houria Aichi. Il participe également à des concerts de jazz avec Chico Freeman, Albert Mangelsdorff, Percussion Orchestra, Renaud Garcia-Fons... Parallèlement, il apprend le répertoire iranien sur le katmantché auprès de Cyrus Rangbar. En 1999, il compose la musique du documentaire de Pascal Vacelin « Le Pouvoir du FMI » pour ARTE ainsi que des musiques pour le théâtre. A 22 ans il signe, "Gulistan, jardin des roses" chez "l’empreinte digitale" son premier album réalisé entre Athènes et Marseille avec la complicité de Ross Daly. Il a accompagné son frère tout au long du "rythme de la parole" à la Fondation Royaumont.

Discographie
« Grands maîtres du zarb » (Ethnic/Auvidis)
Tradition classique de l’Iran (Vol II) : « Le tar et le zarb » - D. Tala’i / D. Chemirani (Harmonia Mundi)
« Le Mahabharata » - B. O. du film (Real World)
« Musique persane » - M. Tabrizi-Zadeh / D. Chemirani (Al Sur)
« An-Ki » - R. Daly / D. Chemirani (Oriente Musik)

« Tambours de la terre II » - D. & K. Chemirani (Saga / Auvidis)
« Entre la rose et le jasmin » - F. Atlan (Musiques du monde / Buda)
« Too for, free too » - Jorge Pardo (Nuevos Medios)
« Entre dos barios » - Juan Carmona (Empreinte digitale / Harmonia Mundi)
« Ambla doca » - C. Zagaria / D. Aguilera (Delfaqui)
Vidéo Ross Daly : « Live in Berlin » (Oriente Musik)

« Zarb solo » et « Zarb duo » (Al Sur)

 

Partager cette page :

 

Les Joutes musicales - festival des musiques du monde

Festival des nouvelles musiques traditionnelles & musiques du monde Pendant 3 jours, avec plus de 30 concerts intimistes et festifs, les Joutes musicales sont un festival unique et (...)

 

Les Étapes musicales Pitchoun

Temps de rencontre avec les artistes qu’il accueille en résidence, l’objet des Étapes musicales Pitchoun est à la fois de confronter les enfants au processus de création artistique, et (...)

Sensibilisation

Depuis sa création en 2001, le Chantier met au centre de ses préoccupations et de son projet la sensibilisation des publics aux nouvelles musiques traditionnelles et musiques du monde. La mission (...)

 

Poulpe Connexion : collectif des festivals des musiques du monde en Provence

Le collectif des festivals des musiques du monde en Provence p

Reflexion

La création, dans le champ des musiques traditionnelles et du monde, relève plus du domaine de la pratique que de la réflexion, en raison de transmissions le plus souvent orales. L’objet du (...)

 

Article 9

Article 9 est né en 1991 sous le signe de l’amitié. Le chant de ce groupe improbable aurait dû s’arrêter avec celui des cigales. Mais, la vendange terminée, le plaisir d’être (...)

Equinòxis : rencontres autour du chant traditionnel

Inspiré des rencontres de chorales organisées ces quelques dernières années, le chœur Article 9 fait évoluer le concept en proposant désormais deux rendez-vous annuels. Toujours placées sous le signe de (...)

 
 

Le chantier

Billetterie
Agenda
Infos pratiques - Contact
La page Facebook du Chantier La chane Youtube du Chantier Le Chantier sur Twitter Le Chantier sur Google + Billetterie en ligne