Si la Lune s’arrête, où irons nous chanter la nuit?

SI LA LUNE S'ARRETE, OU IRONS NOUS CHANTER LA NUIT?

Egalement dans cette rubrique

Ottilie [B] invite Denis Péan & Christine Salem « :Passage :» La Maîtresse des ombres Les Dames de la Joliette Roxane Martin - « Klezmer Mood » Corou de Berra - « 4+1 » Kyab Yul-Sa - « Résonance d’Exil(s) » Trio Bertolino - « Trouvailles » Sébastien Bertrand - « Traversées Diatoniques » San Salvador - « La Grande Folie » Ay Lali !.. - Françoise Atlan Chet Nuneta Meïkhâneh Trio Brou/Hamon/Quimbert La Soustraction des Fleurs - Le Jardin des Jardins Râga Klezmer - Denis Cuniot Depuis sept ans sur les routes... Légendes - Oeuvre pour Grand Ensemble de galoubets-tambourins Poèmes cardinaux #5 - Neo Cimbalum Mundi Bayati (Bretagne / Orient) Venue d’Ailleurs : Valentin Clastrier & Hervé Birolini Le Jardin des Nuits - Eric Montbel Lo Còr de la Plana & Roland Pécout Bélouga Quartet TURBO SANS VISA Beatiho : Guylaine Renaud et Beñat Achiary chantent Thérèse d’Avila et Jean de la Croix Erol Josué [Haïti] Chants vaudou et contredanses L’Hijâz’Car Dernier des Mohicans, avant-dernier des Occitans Paratge Forabandit The Samuraï Combi | Quenehen Musicalité et vocalité féminine en Méditerranée Le Bus Rouge .G Cie Montanaro A la vie, à la mort : Collectif ARFI & Laurence Bourdin Meditrio, à la rencontre du chant sicilien The Samuraï Trio Chemirani Oneira Jacky Molard Quartet & Founé Diarra Trio - N’Diale Meditrio Alain Blessing & Senem Diyici La Mal Coiffée Chants de Bretagne et d’Occitanie Eric Montbel, Bruno Letron & Cie Red Rails DuOud Sloï & Yannick Jaulin, La tournée du Ponant Chin na na poun Yom, king of klezmer clarinet (hommage à Naftule Brandwein) Rassegna

Résidence de Création 2011
> du 28 février au 4 mars

Evelyne Girardon : direction artistique, chant
Soraya Mahdaoui : chant
Yannick Guilloux : chant
Soïg Siberil : guitare
Gilles Chabenat : vielle à roue

 

Monodies, poly-monodies, polyphonies imaginées d’après les répertoires chantés des traditions kabyles et françaises, compositions, réinventions et narrations, pour nos jours et nos nuits d’aujourd’hui.

Dans les interstices précieux de l’aube et du crépuscule, l’imaginaire, le souffle, l’air et la lumière composent un univers large et clos, universel et intime, partagé par toutes les femmes et tous les hommes du monde. Dans ces moments fugaces, subtils, se glissent tous les espoirs : ceux de la rencontre et du partage où la musique intérieure de chacun s’enracine dans celle de l’autre.

À partir d’une unité de temps (le crépuscule, la nuit, l’aube, le réveil), ce concert dessinera, au travers de chansons nouvelles, traditionnelles (kabyles et françaises), un voyage dans les points communs narratifs et musicaux des deux cultures.

Le concert, avec la complicité de deux instrumentistes prestigieux, développera les empilements de thèmes traditionnels et compositions d’aujourd’hui dans les formes vocales originales de la polymonodie.

 

 

Il est des évidences de métissages, Soraya Mahdaoui et Évelyne Girardon le savent bien, elles qui ont marché du même pas dans deux aventures musicales déjà, où leurs voix ont entrelacé les chants de leurs deux cultures réinventées (Kabyle, Française).

Yannick Guilloux connaît Évelyne depuis longtemps, « Roulez Fillettes » dessinant encore dans quelques bouches chantantes d’aujourd’hui des bribes de polyphonies colorées.

Gilles Chabenat connaît bien les trois dames, les ayant accompagnées de sa complicité musicale et chaleureuse depuis ses premiers sons de vielle à roue.

Soig Sibéril n’a cessé de croiser Évelyne depuis quelques années, récemment, elle et lui ont partagé un concert magique aux Francosfolies de La Rochelle.

 

 

Biographies

Evelyne Girardon

« Les chansons de la tradition orale ne m’ont laissé aucune autre alternative que celle de les porter encore et toujours, en me laissant cette sensation intime et particulière, cette certitude têtue, de vivre là une expérience vitale, la mienne. [...] Ce qui m’a plu dès le départ, c’est l’accès direct à l’émotion, la fonction, la narration, porté par des mélodies toujours surprenantes, riches de nombreux micros-métissages. » Evelyne Girardon

Artiste chanteuse, musicienne et arrangeur, Évelyne Girardon porte sur ses épaules les chansons de la tradition orale en français, depuis les accords du folk rock des années 80 (La Bamboche), en passant par l’improvisation vocale, la polyphonie a capella (Roulez Fillettes, Trad Arrgt), les joutes ou la monodie sur le plus simple des bourdons.

Sa mère, ukrainienne, lui a légué l’amour du chant sans retenue. Son parcours est jalonné de multiples créations et l’enregistrement de nombreux CD, dont deux ont été distingués par l’Académie Charles Cros. Son disque, « Répertoire » (2005) voit même l’un de ses titres choisi pour les épreuves du Bac musique 2009 et 2010.

 

Soraya Mahdaoui

Depuis son premier voyage à l’âge de cinq ans qui l’a emmené d’Alger en France, Soraya Mahdaoui n’a cessé, grâce au chant, d’aller à la découverte de toutes les musiques (classique, jazz, traditionnelle, contemporaine), d’explorer les voies de l’improvisation, de l’interprétation et de l’écriture, d’aller à la rencontre de nombreux artistes (notamment les musiciens Georges Beckerich, Romain Ponsot, Jean-Claude Chachaty, Évelyne Girardon, le chorégraphe Philippe Tréhet) et de participer à la création de nombreux spectacles (“Debout et Libre” en 2001, “Laissez faire, laissez dire “en 2002,”Chœurs et âmes” et “La mémoire des fleuves” en 2004.)

Auteur compositeur interprète, elle est aussi pédagogue. Son goût pour les polyphonies vocales l’ont amené à créer au Havre et diriger sur scène de nombreux ensembles de voix populaires (Les Voix d’Aplemont, Nedjma notamment). Sa carrière personnelle l’a emmenée sur de nombreuses scènes en France et à l’étranger.

Évelyne Girardon la sollicite pour participer au spectacle de chants de bergères de la tradition française intitulé « laissez faire laissez dire » (commande Radio France) en tournée en France et en Italie. La beauté du chant traditionnel français la surprend, la transporte et l’invite à s’en inspirer. C’est alors une révélation qui marquera toutes ses créations à venir. Sa capacité à jouer avec les différents univers, à puiser à différentes sources lui confère une singularité nouvelle.
L’originalité de sa démarche réside dans ce qu’elle tisse des ponts entre l’ancien monde et le nouveau monde.

 

Yannick Guilloux

Yannick Guilloux fait partie de ces chanteuses rares, discrètes mais présentes, au talent subtil, indispensable de couleur et de sensibilité, reconnue par ceux qui aiment les répertoires chantés traditionnels. Elle a posé sa voix ciselée dans nombre de projets d’enregistrements et de concerts qui font références.

Fidèle du groupe « Les Thiaulins de Lignières », passionnée de chant et des répertoires de la tradition orale, elle a accompagné les travaux de collectages de cette association et a contribué à la réalisation d’un DVD unique en son genre : « Andrée Duffault – Le Pouvier » (Portrait d’une chanteuse en Berry).

Gilles Chabenat l’invite le premier à chanter sur son premier CD « Bleu Nuit » (Ocora Radio France). Puis ce sera sa participation à l’aventure de « Roulez Fillettes » à l’invitation d’Évelyne Girardon, premier groupe vocal féminin qui sans le savoir en annonça bien d’autres. Pendant plus de 5 ans, elle participe à ce groupe « a capella », entendu en concert partout en France et en Europe, en passant par le Canada : 2 CD ont été enregistrés dont un récompensé par un Prix de l’Académie Charles Cros. Gabriel Yacoub invitera Yannick pour « L’anthologie de la musique française – La Tradition », on peut l’entendre sur de nombreuses plages. Éric Montbel la sollicite pour son concert « Noêl des Belles Provinces » et les Thiaulins de Lignières pour le CD « Nohant ». En 2009, pour les Francofolies de La Rochelle, elle renoue avec Évelyne Girardon et Gilles Chabenat pour « L’ailleurs de l’avant ».

 

Gilles Chabenat

Gilles Chabenat débute la vielle à roue par le répertoire traditionnel, avec l’idée déjà d’intégrer cet instrument d’origine médiévale dans le champ des musiques actuelles. En 1992, il rejoint le groupe corse I Muvrini pour une aventure commune de 12 ans. Au cours de ces années, il multiplie les rencontres avec, notamment Véronique Sanson, Jean-Jacques Goldman ou Sting. Aujourd’hui, il travaille régulièrement avec Gabriel Yacoub et le saxophoniste Jean-Marc Padovani, ainsi que pour divers créations musicales ou théâtrales.

Depuis longtemps, Évelyne Girardon et Gilles Chabenat se croisent, s ‘apprécient avec chaleur et amitié, comptabilisant leurs nombreux points communs et références. De la transmission accomplie par Monsieur Georges Simon, pour la vielle à roue, à la passion pour le chant avec les Thiaulins de Lignières.

Le parcours et l’évolution musicale de Gilles sont donc constamment façonnés par les rencontres. Son approche de la vielle privilégie le caractère multiple d’un instrument qui se métamorphose et se réinvente sans cesse depuis plus de mille ans.

 

Soïg Sibéril

Si la guitare a gagné ses lettres de noblesse dans la musique bretonne, c’est sans doute à Soïg Sibéril qu’elle le doit (en grande partie). En effet, Soïg Sibéril est l’un des spécialistes de « l’open tuning » (accords ouverts). Son jeu particulier est riche et dense, coloré de rythmiques, de picking et d’accords. Ses mains jouent tout autant des cordes, des rythmes, des notes ou des mélodies, un son cristallin, vif, fleuri, voire granitique.

Après avoir participé à l’aventure de plusieurs groupes (Sked, Kornog, Gwerz, Den, La Rouchta), Soïg mène désormais une carrière solo très riche, laissant libre cours à ses compositions sur des bases traditionnelles. De renommée internationale, il joue régulièrement à l’étranger (Ecosse, USA, Italie, Québec, Suisse…) et a participé aux plus grands festivals : concert solo au Festival des Vieilles Charrues, concert « Autour de la guitare » à l’Olympia (2002)... Un des grands artistes bretons du moment qui témoigne de la vitalité de la musique bretonne à travers le monde.

« Ce qui m’a attiré vers cet instrument, ce n’est pas vraiment les « guitar heroes » mais plutôt des gens comme Wooddy Guthrie, Pete Seeger, Bob Dylan dont je buvais les paroles et les trois accords servant à accompagner les « protest song » de ces maîtres ! Puis vint l’époque « Bluegrass » avec de nouvelles idoles comme Doc Watson, Tony Rice et bien d’autres. Le bac en poche, une seule idée me tenait à cœur : venir m’installer en centre Bretagne. Premiers pas (de danse !) dans les festoù noz et là, ça été comme une révélation : la force de cette musique où jeunes et vieux se retrouvaient dans d’immenses rondes avec aussi de longues discussions aux buvettes des petites salles des fêtes de village. Je me suis dit alors : pourquoi me fixer sur cette musique si loin de mes racines, alors qu’il y en avait une à deux pas de chez-moi ! Et c’est pourquoi, je suis passé allègrement de la musique américaine à la musique armoricaine !! »

« J’ai eu la chance de rencontrer d’autres guitaristes dont un, Michael O’Domnhail (membre du groupe « bothy band ») qui m’a orienté sur cette technique « d’open tuning » qui correspondait bien à l’interprétation et à l’accompagnement de la musique irlandaise. Et donc j’ai essayé d’adapter cette technique à la musique bretonne à travers des groupes comme « Gwerz », « Kornog », « Pennou Skoulm » et d’autres… »

 

Site Internet

> Cie Beline : www.ciebeline.com

 

Coproduction Le Chantier - Cie Beline

 

 

Partager cette page :

 

Les Joutes musicales - festival des musiques du monde

Festival des nouvelles musiques traditionnelles & musiques du monde Pendant 3 jours, avec plus de 30 concerts intimistes et festifs, les Joutes musicales sont un festival unique et (...)

 

Les Étapes musicales Pitchoun

Temps de rencontre avec les artistes qu’il accueille en résidence, l’objet des Étapes musicales Pitchoun est à la fois de confronter les enfants au processus de création artistique, et (...)

Sensibilisation

Depuis sa création en 2001, le Chantier met au centre de ses préoccupations et de son projet la sensibilisation des publics aux nouvelles musiques traditionnelles et musiques du monde. La mission (...)

 

Poulpe Connexion : collectif des festivals des musiques du monde en Provence

Le collectif des festivals des musiques du monde en Provence p

Reflexion

La création, dans le champ des musiques traditionnelles et du monde, relève plus du domaine de la pratique que de la réflexion, en raison de transmissions le plus souvent orales. L’objet du (...)

 

Article 9

Article 9 est né en 1991 sous le signe de l’amitié. Le chant de ce groupe improbable aurait dû s’arrêter avec celui des cigales. Mais, la vendange terminée, le plaisir d’être (...)

Equinòxis : rencontres autour du chant traditionnel

Inspiré des rencontres de chorales organisées ces quelques dernières années, le chœur Article 9 fait évoluer le concept en proposant désormais deux rendez-vous annuels. Toujours placées sous le signe de (...)

 
 

Le chantier

Billetterie
Agenda
Infos pratiques - Contact
La page Facebook du Chantier La chane Youtube du Chantier Le Chantier sur Twitter Le Chantier sur Google + Billetterie en ligne