Lo Còr de la Plana & Roland Pécout

LO COR DE LA PLANA & ROLAND PECOUT

Egalement dans cette rubrique

Ottilie [B] invite Denis Péan & Christine Salem « :Passage :» La Maîtresse des ombres Les Dames de la Joliette Roxane Martin - « Klezmer Mood » Corou de Berra - « 4+1 » Kyab Yul-Sa - « Résonance d’Exil(s) » Trio Bertolino - « Trouvailles » Sébastien Bertrand - « Traversées Diatoniques » San Salvador - « La Grande Folie » Ay Lali !.. - Françoise Atlan Chet Nuneta Meïkhâneh Trio Brou/Hamon/Quimbert La Soustraction des Fleurs - Le Jardin des Jardins Râga Klezmer - Denis Cuniot Depuis sept ans sur les routes... Légendes - Oeuvre pour Grand Ensemble de galoubets-tambourins Poèmes cardinaux #5 - Neo Cimbalum Mundi Bayati (Bretagne / Orient) Venue d’Ailleurs : Valentin Clastrier & Hervé Birolini Le Jardin des Nuits - Eric Montbel Bélouga Quartet TURBO SANS VISA Beatiho : Guylaine Renaud et Beñat Achiary chantent Thérèse d’Avila et Jean de la Croix Erol Josué [Haïti] Chants vaudou et contredanses L’Hijâz’Car Dernier des Mohicans, avant-dernier des Occitans Paratge Forabandit The Samuraï Combi | Quenehen Si la Lune s’arrête, où irons nous chanter la nuit ? Musicalité et vocalité féminine en Méditerranée Le Bus Rouge .G Cie Montanaro A la vie, à la mort : Collectif ARFI & Laurence Bourdin Meditrio, à la rencontre du chant sicilien The Samuraï Trio Chemirani Oneira Jacky Molard Quartet & Founé Diarra Trio - N’Diale Meditrio Alain Blessing & Senem Diyici La Mal Coiffée Chants de Bretagne et d’Occitanie Eric Montbel, Bruno Letron & Cie Red Rails DuOud Sloï & Yannick Jaulin, La tournée du Ponant Chin na na poun Yom, king of klezmer clarinet (hommage à Naftule Brandwein) Rassegna

Résidence de création 2013 :
> du 4 au 8 février
> du 11 au 15 mars
> du 1er au 5 avril
> et du 6 au 10 mai

 

LO CÒR DE LA PLANA

Manu Théron chant, percussions, direction artistique
Denis Sampiéri chant, percussions
Benjamin Novarino-Giana chant, percussions
Sébastien Spessa chant, percussions
Rodin Kaufmann chant, percussions

Roland Pécout poète d’oc, « écrivain voyageur »

 

 

ÉTAPE MUSICALE (tout public) :

Vendredi 5 avril, à 20H30, Salle La Fraternelle, à Correns

 

Lo Còr de la Plana & Roland Pécout - Création - En résidence au ChantierDepuis bientôt dix ans, au quartier de la Plaine à Marseille, Lo Còr de la Plana réinvente la vocalité méridionale, en la mêlant aux sonorités archaïques d’une méditerranée violente et crue. La percussion et la voix sont le couple emblématique de ce rituel rudimentaire, minimal. Roland Pécout est le poète d’une flânerie planétaire et d’un voyage intérieur conscients, limpides, déclinés en plusieurs ouvrages dont « Portulans », « Poemas per Tutejar » et « Laisarem Degun » sont les plus marquants. Le Còr de la Plana fait entendre ici par la polyphonie cette poésie, multiple dans ses emprunts et ses propres influences.

 

UNE CRÉATION ENTRE MUSIQUE ET POÉSIE OCCITANE
 

Deux expressions artistiques, comme deux sœurs : quasi semblables dans leur recherche de l’harmonie entre texte, musique et chant, et pourtant séparées par des contingences historiques et sociales qui ont porté l’une à une reconnaissance globalisée, et réduit l’autre aux secrètes délectations de quelques amateurs. Les destins croisés de la Musique et de la Poésie occidentales en ce début de siècle n’en finissent pas de laisser perplexes ceux pour qui les notions d’exploitation commerciale et de rendement ne sous-tendent pas forcément toute création artistique. Cette séparation est encore plus cruelle dans le domaine d’Oc, où la poésie, à l’origine du renouveau culturel des deux siècles passés, est recluse au silence même de ses défenseurs. La musique occitane devient alors le dernier vecteur de diffusion de l’ensemble d’une culture à un public élargi, regroupant héritiers supposés, curieux ou avertis, citoyens d’un territoire de passage et passionnés de diversités culturelles.

LO CÒR DE LA PLANA & ROLAND PÉCOUT
 

Les œuvres poétiques contemporaines ne manquent pas, et si la génération des Manciet et des Rouquette peuple aujourd’hui encore l’imaginaire de nombreux musiciens (de Bernard Lubat aux musiciens contemporains), Roland Pécout incarne pour nous une relève à la fois puissante, vagabonde, fédératrice dans la langue et exigeante dans les contenus. Il est le poète d’une flânerie planétaire et d’un voyage intérieur conscients, limpides, déclinés en plusieurs ouvrages dont « Portulans », « Poemas per Tutejar » et « Laisarem Degun » sont les plus marquants. En empruntant à ces textes importants des littératures d’Oc d’aujourd’hui, un musicien peut tenter d’illustrer, de s’inspirer de formes ou d’autres pour servir sa création. Le souci du Còr de la Plana, ici, sera plutôt de faire entendre et de dire, par le chant et la polyphonie, une poésie multiple dans ses propres emprunts ou dans le dévoilement de ses propres influences.

Lo Còr de la plana a jusqu’ici ré-interprété à sa façon le répertoire occitan ancien ou récent, le mêlant à ses créations, donnant à entendre sur les cinq continents une proposition qui se voulait inventive et créatrice, sans souci de défense ou de conservation de la culture, mais où surgit toujours le plaisir de chanter cette langue, de jouer avec elle dans ce qu’elle offre de plus enthousiasmant pour des marseillais du XXIè siècle. Leur musique a fait résonner cette proposition simple de Carnegie Hall aux cabanes Maories du Taranaki, du Teatro Santa Isabel de Recife aux usines de bétonnières de la banlieue lyonnaise. Passer de la poésie populaire à Roland Pécout ne relève pas de l’impossible, mais exigera du groupe des changements et des évolutions de ses palettes et de ses registres. En ce sens, ce travail est une chance pour le groupe, car il lui permettra d’aborder des contrées de la création musicale où nul ne l’attendait, et d’insuffler à des textes d’une rare beauté le caractère surprenant et joyeux de sa musique.


LO CÒR DE LA PLANA

Depuis bientôt dix ans, au quartier de la Plaine à Marseille, Lo Còr de la plana réinvente la vocalité méridionale, en la mêlant aux sonorités archaïques d’une méditerranée violente et crue. La percussion et la voix sont le couple emblématique de ce rituel rudimentaire, minimal, accompagnés par ce que le corps peut encore faire battre d’essentiel : les mains, les pieds ou les peaux. Peuplés au début de saints sanguinaires et de monstres bienveillants, encore luisants des ardeurs d’une Provence païenne, les textes du vieux répertoire occitan y côtoient aujourd’hui la foule bigarrée de la cité phocéenne, faisant résonner et déraisonner dans le chant de ce groupe phare des nouvelles musiques traditionnelles, tout ce que le monde lui donne à entendre …


ROLAND PÉCOUT

Écrivain aux facettes multiples, tour à tour et ensemble poète, traducteur, dramaturge, journaliste, critique littéraire, romancier et essayiste, Roland Pécout est né en 1949 à Chateaurenard, près d’Avignon, où il passe son enfance. À l’époque de mai 68, il oscille entre Lyon et Paris et vient ensuite à Montpellier, pour poursuivre ses études (lettres, histoire de l’art, linguistique). Il écrit et publie tantôt en occitan, tantôt en français, "deux langues comme deux clés pour comprendre le monde".

Au début des années 70, Roland Pécout débute un nomadisme qu’il n’abandonnera plus. De divers voyages en Orient (Liban, Kurdistan, Afghanistan, Ladakh), il tire les deux volumes de "Portulan- Itineraris dau Levant". Puis il alterne les récits de voyage sur les Amériques, la Scandinavie, la Méditerranée, l’Afrique, sans perdre de vue le Pays d’Oc. En même temps il mène en équipe des travaux de recherche en ethnologie, histoire de l’art, littérature, (sur Van Gogh, sur le Caravage, sur le Désert et l’oasis en pays méditerranéen, sur le Pouemo dau Rose de Frédéric Mistral).

Il part sur le terrain pendant la guerre en ex-Yougoslavie (articles sur la Bosnie, la Dalmatie, la Slovénie) et depuis quelques années, participe à un projet collectif d’échanges avec les Tamashegs (Touaregs) du Sud-Sahara.

Roland Pécout fut collaborateur de la revue Connaissance du pays d’Oc. Il a publié de nombreux poèmes et textes de création dans les revues Oc, Viure, Obradors, Europe, Revista occitana, ainsi que des traductions des poésies de Rimbaud, Lorca, de la poésie scandinave, de la poésie populaire sud-américaine... Son principal recueil de poèmes, Mastrabelè, suite poétique autour d’une cité phocéenne en ruine dans les collines de l’étang de Berre, a été publié par les éditions Jorn.

 

 

> Les rendez-vous musicaux
 

> Étape musicale tout public : Vendredi 5 avril, 20H30, Salle La Fraternelle

> Étape musicale Pitchoun : Vendredi 5 avril, 10H, Fort Gibron
Avec 4 classes de primaire du territoire : Brignoles et Saint-Maximin
Concert pédagogique préparé par un stagiaire Musicien Intervenant (Dumiste) du CFMI (Aix-en-Provence)

> Ateliers pour lycéens avec Roland Pécout : La semaine du 2 au 5 avril
Avec les lycées de Brignoles et de Saint-Maximin

 

Infos pratiques
 

TARIFS DE L’ÉTAPE MUSICALE

Plein tarif : 12 €
Adhérents & réduit : 10 €
Moins de 12 ans : Exonéré
 
RÉSERVATION CONSEILLÉE : 04 94 59 56 49

 

Production :
Le Chantier, Centre de création des nouvelles musiques traditionnelles & musiques du monde

En savoir +
 

.. Sur le net
 

> MySpace de Lo Còr de la Plana

> Site Internet de Roland Pécout

 

 

Partager cette page :

 

Les Joutes musicales - festival des musiques du monde

Festival des nouvelles musiques traditionnelles & musiques du monde Pendant 3 jours, avec plus de 30 concerts intimistes et festifs, les Joutes musicales sont un festival unique et (...)

 

Les Étapes musicales Pitchoun

Temps de rencontre avec les artistes qu’il accueille en résidence, l’objet des Étapes musicales Pitchoun est à la fois de confronter les enfants au processus de création artistique, et (...)

Sensibilisation

Depuis sa création en 2001, le Chantier met au centre de ses préoccupations et de son projet la sensibilisation des publics aux nouvelles musiques traditionnelles et musiques du monde. La mission (...)

 

Poulpe Connexion : collectif des festivals des musiques du monde en Provence

Le collectif des festivals des musiques du monde en Provence p

Reflexion

La création, dans le champ des musiques traditionnelles et du monde, relève plus du domaine de la pratique que de la réflexion, en raison de transmissions le plus souvent orales. L’objet du (...)

 

Article 9

Article 9 est né en 1991 sous le signe de l’amitié. Le chant de ce groupe improbable aurait dû s’arrêter avec celui des cigales. Mais, la vendange terminée, le plaisir d’être (...)

Equinòxis : rencontres autour du chant traditionnel

Inspiré des rencontres de chorales organisées ces quelques dernières années, le chœur Article 9 fait évoluer le concept en proposant désormais deux rendez-vous annuels. Toujours placées sous le signe de (...)

 
 

Le chantier

Billetterie
Agenda
Infos pratiques - Contact

coeurs320€ collectés personnes15 contributeurs

La page Facebook du Chantier La chane Youtube du Chantier Le Chantier sur Twitter Le Chantier sur Google + Billetterie en ligne